Le parc national des calanques
Préserver la tranquillité des lieux et valoriser le patrimoine culturel

    Un site connu dans le monde entier pour la beauté de ses paysages

    Paysage emblématique, à la fois terrestre et marin de la Provence méditerranéenne, le site des Calanques est connu dans le monde entier pour sa valeur paysagère, sa biodiversité remarquable et son patrimoine culturel.

    Protéger, accueillir et informer

    Les principales missions du Parc national des Calanques sont de concilier la préservation des patrimoines naturels et culturels du territoire avec les activités humaines ; accueillir, informer et sensibiliser le public ; lutter contre les pollutions à terre et en mer.

    L’atteinte de ces objectifs repose avant tout sur des mesures de gestion, notamment la sensibilisation et une réglementation spéciale qui maintient la très grande majorité des usages.

    La proximité immédiate d’espaces naturels sauvages avec la deuxième ville de France est la caractéristique marquante de ce territoire terrestre et marin remarquable, et le principal défi que devra relever le Parc national, avec l’aide de tous ses partenaires.

    Les objectifs du Parc national des Calanques

    Protéger le patrimoine paysager et naturel :

    • Protéger les écosystèmes remarquables
    • Conserver et renforcer la biodiversité méditerranéenne
    • Protéger et pérenniser le patrimoine paysager dans sa spécificité méditerranéenne
    • Protéger les espèces particulièrement vulnérables
    • Améliorer la qualité des eaux par la réduction des pollutions (rejets en mer de la station d’épuration de Cortiou, rejets de l’usine Alteo de Gardanne, …), en partenariat avec tous les acteurs compétents

    Concilier activités humaines et protection de la nature :

    • Mieux maîtriser la fréquentation
    • Accompagner les professionnels dans leurs actions de développement durable
    • Pérenniser la pêche artisanale dans sa spécificité méditerranéenne
    • Développer une gestion durable de la ressource par la pêche de loisir

    Préserver la tranquillité des lieux et valoriser le patrimoine culturel :

    • Favoriser et valoriser le patrimoine culturel, les traditions et les usages ancrés dans le territoire, compatibles avec le caractère et les objectifs de protection
    • Préserver le caractère des lieux, notamment leur tranquillité, pour la faune mais aussi le ressourcement des habitants, des usagers et des visiteurs
    • Conserver et valoriser le patrimoine culturel matériel et immatériel (vestiges, savoir-faire, art de vivre…)

    Accueillir et informer le public :

    • Informer et sensibiliser les habitants, pratiquants et visiteurs pour des comportements respectueux de l’environnement
    • Transmettre les connaissances sur les richesses et les fragilités des patrimoines terrestres et marins

    Le parc national des calanques en chiffres

    • Naissance du Parc national : 18 avril 2012 (signature du décret)identité richaud
    • Situation : Bouches-du-Rhône (13)
    • Cœur terrestre : 8 500 hectares, 3 communes (Marseille, Cassis et La Ciotat)
    • Cœur marin : 43 500 hectares
    • Aire d’adhésion : 2 630 hectares, 3 communes (Marseille, Cassis et La Penne-sur-Huveaune)
    • Aire maritime adjacente : 97 800 ha
    • Biodiversité : 140 espèces terrestres animales et végétales protégées ; 60 espèces marines patrimoniales
    • Fréquentation : environ 2 millions de visiteurs à terre et en mer par an

    Le Parc national des Calanques est :

    • le seul parc national à la fois terrestre, marin et périurbain d’Europe
    • le seul parc national continental, insulaire et marin en milieu méditerranéen
    • le premier parc national mis en place en France métropolitaine depuis 1979, les trois derniers Parcs nationaux créés se situant tous Outre-mer
    • le 10e parc national français